Fermer
Demande de Réservation

Picasso. Figures En exclusivité canadienne

Devenez Membre
Devenez Membre
Invitez un ami
Invitez un ami
Partagez

Présentée en exclusivité canadienne de juin à septembre 2021, Picasso. Figures révèlera l’œuvre peinte et dessinée – jamais présentée à Québec – de l’un des artistes les plus importants et prolifiques du 20e siècle.

Conçue par le Musée national Picasso-Paris (France) à partir de sa remarquable collection, en collaboration avec le MNBAQ, cette nouvelle exposition regroupera une sélection de 77 œuvres, dont 45 peintures majeures, produites entre 1895 et 1972. En s’intéressant à l’un des principaux sujets auxquels s’est consacré Picasso tout au long de sa carrière, la représentation du corps humain dans toute sa multiplicité, le MNBAQ permettra aux visiteurs de s’émouvoir et surtout d’être sensibilisés à la beauté hors norme.

Le corps, explorations infinies

Conçue comme une rétrospective thématique, l’exposition est centrée sur la question de la représentation du corps dans le travail de Picasso. Véritable motif de prédilection pour l’artiste, le corps est l’un des prismes les plus féconds pour aborder les multiples métamorphoses à l’œuvre dans l’approche de ce dernier. Du portrait aux représentations plus allégoriques, depuis son classicisme, alors qu’il étudiait les beaux-arts, jusqu’à l’abstraction qui le caractérise, le corps est l’objet de projections et de réflexions aussi bien intimes qu’esthétiques. Déconstruit, reconstruit et constamment transformé sous la main de Picasso, le corps se mue en figures plastiques qui racontent tout autant une partie de l’histoire de ce génie hors norme que de l’histoire de la modernité artistique.

Une kyrielle de chefs-d’œuvre

L’exposition sera articulée autour de sept thèmes – Portraits, Anatomies cubistes et postcubistes, Magie des corps, À la plage, Tension extrême, Monstres, Nus et déguisements – et comptera essentiellement des peintures et des œuvres d’art graphique de Picasso, allant des années de formation du maître espagnol aux ultimes toiles de la dernière période. Elle comptera aussi un remarquable ensemble de sculptures qui rappelle la dimension pluridisciplinaire de l’œuvre de cet éternel explorateur. Parmi les chefs-d’œuvre rassemblés, il faut mentionner Homme à la guitare (1911), L’Acrobate (1930), Figures au bord de la mer (1931), Jacqueline aux mains croisées (1954) ou encore Le Déjeuner sur l’herbe d’après Manet (1960), des toiles magistrales et représentatives des meilleures périodes de la carrière de l’artiste.

Partenaire