3 raisons de découvrir Serge Lemoyne au MNBAQ

À voir par MNBAQ
9 septembre 2021

Certains l’ont qualifié de rebelle, d’autres d’enfant terrible de l’art contemporain québécois. Toute sa vie, Serge Lemoyne a fait les choses à sa manière, avec un mot d'ordre, l'art pour tous.

Les raisons de découvrir ses œuvres, son parcours et son talent sont multiples, mais en voici trois qui vous convaincront que l'exposition Lemoyne. Hors jeu du Musée national des beaux-arts du Québec est un incontournable de votre automne !

Pour découvrir un artiste québécois hors normes
 

Serge Lemoyne a ébranlé la scène artistique québécoise. Inspiré par les artistes new-yorkais, il a créé librement, à cheval entre l’art engagé et le pop artPour Lemoyne, l’art est partout dans le quotidien et n’a pas à suivre de standards. Plus important encore, il s'adresse à tous.

Sa volonté de brouiller les cartes du monde de l'art a contribué à remettre en question le langage des arts visuels dans le Québec des années 1960, une période parmi les plus effervescentes de notre histoire de l’art.

Sur la photo, Serge Lemoyne a troqué son pinceau contre un bâton de hockey pour réaliser une toile.

Ed Heal, Serge Lemoyne peignant lors de la soirée d’ouverture de son exposition à la 20-20 Gallery, 28 octobre 1969. Archives and Special Collections, Western University 
 

Pour vivre la fièvre du hockey
 

 


Connaissez-vous la série Bleu Blanc Rouge ? C’est sans doute la plus célèbre de Serge Lemoyne, qui était un véritable fan de hockey. Peinte dans les années 1970, en pleine gloire du Tricolore, cette série se décline en une centaine d’œuvres répondant toutes à une contrainte : trois couleurs, pas une de plus.

Vivez à votre tour la fièvre du hockey lors de votre visite. Gageons que vous aurez envie d’entonner à la sortie le fameux Ohé-ohé-ohé !

Serge Lemoyne, Dryden, 1975. Musée des beaux-arts de Montréal. Photo : Jean-François Brière © Succession Serge Lemoyne / SOCAN (2021)

 

Cliquez droit ici pour changer la couleur de fond

 


Un masque iconique


Un masque de gardien de but dans une exposition au MNBAQ ?
Ce n’est pas qu’un masque. C’est LE masque le plus populaire de l'histoire de la LNH, aussi connu que le gardien qui l'a porté, Ken Dryden. 

Le mythique objet a inspiré à Serge Lemoyne son oeuvre la plus célèbre : Dryden (1975), emblématique de la période Bleu Blanc Rouge. 

Amateurs de hockey, soyez au rendez-vous pour admirer à la fois la toile et le masque original, prêté par nul autre que le porteur du chandail numéro 29 !

 

Cliquez droit ici pour changer la couleur de fond

 

Pour faire partie de l'expérience
 

Créer l’évènement. C’est que Lemoyne faisait, bien avant la venue des médias sociaux et des relations publiques.

Instigateur des premiers happenings, l'artiste a créé durant sa carrière de nombreux événements pluridisciplinaires qui visaient une meilleure intégration de l’art à la vie de tous les jours, dans un esprit d’ouverture de la culture à l’ensemble de la communauté.

Il va jusqu'à organiser des tournois sportifs dans des galeries d'art transformées en patinoires. Des archives vidéo projetées dans l'exposition vous plongeront dans l'ambiance de ces événements joyeux et éphémères.

Cliquez droit ici pour changer la couleur de fond

Le Musée vous réserve à son tour la possibilité de prendre part à un happening ! Surveillez le dévoilement de notre programmation.

 

L’exposition Lemoyne. Hors-jeu est présentée au MNBAQ du 28 octobre 2021 au 9 janvier 2022. 

Soyez aux premières loges !

Achetez votre billet 

3 Commentaires

Bonjour, j'ai voulu m'inscrire à l'exposition de Lemoyne pour le 28 octobre 2021 et je ne peux pas, le site m'indique que je dois ëtre membre actif mais quand j'ai téléphoné dernièrement, on m'a mentionné que mon abonnement terminait à la fin octobre 2021, pourriez-vous me confirmer cette information. Merci

Francine Duchesneau

Bonjour Mme Duchesneau, la journée du 28 octobre est maintenant ouverte à tous, vous pouvez procéder à votre achat. Merci et bonne journée.

MNBAQ

Votre musée est à quelle adresse? … en la ville de Québec? Merci de votre réponse;

AlainFrancoeur

Laissez votre commentaire