Le Prix en art actuel du MNBAQ est décerné à Numa Amun

Nouvelles par MNBAQ
29 mai 2018

Le Musée national des beaux-arts du Québec , en collaboration avec RBC, son partenaire financier, est heureux de dévoiler le lauréat de la troisième édition du Prix en art actuel du MNBAQ, l’artiste Numa Amun, qui remporte ainsi ce prix bisannuel unique au Canada.

Cette récompense prestigieuse comprend l’organisation d’une exposition solo au Musée, une publication de nature rétrospective ainsi que l’acquisition des œuvres de l’artiste pour la collection du MNBAQ à hauteur de 50 000 $. En nouveauté cette année, la bourse de 10 000 $ a été partagée par les cinq finalistes. Numa Amun était en lice avec Nicolas Grenier, Jennifer Lefort, Geneviève et Matthieu et Jacqueline Hoàng Nguyên, dont les travaux remarquables ont suscité beaucoup d’enthousiasme auprès des membres du comité de sélection.

Le travail de Numa Amun, d’une précision magnétique, est issu d’un savant mélange d’abstractions figuratives et d’illusions d’optique. Bien qu’apparaissant comme étant le fruit de manipulations numériques, la peinture de Numa Amun n’est en aucun cas issue du monde digital. Résultat d’un travail d’une minutie extraordinaire, le rendu de ses œuvres crée méditations contemplatives et questionnements chez le spectateur subjugué par tant de précision.

REPORTAGE

Découvrez la démarche profondément spirituelle de Numa Amun dans cette capsule vidéo réalisée à partir d’un entretien avec l’artiste qui a eu lieu à l’église du Très-Saint-Nom-de-Jésus dans Hochelaga-Maisonneuve. C’est d’ailleurs dans ce lieu richement ornementé de style romano-byzantin que ce dernier a présenté sa plus récente exposition. Ce reportage consacré à Numa Amun met en lumière sa technique de peinture, ses inspirations et des œuvres qui seront présentées au MNBAQ en 2019.

PRIX MNBAQ EN ART ACTUEL

Numa Amun pourra ainsi bénéficier d’une première monographie et d’une première exposition personnelle dans une institution muséale, ce prix voulant encourager et soutenir la carrière d’un artiste qui gagne à être davantage reconnu pour la qualité et la pertinence de sa recherche artistique. Rappelons que le premier jury, qui a déterminé les cinq finalistes, était formé de Maxime Coulombe, professeur d’histoire de l’art spécialisé en art contemporain à l’Université Laval, de David Elliott, artiste et membre du comité d’acquisition externe du MNBAQ, de Ji-Yoon Han, commissaire d’exposition rattachée à la Fonderie Darling à Montréal, de Marie-Hélène Leblanc, directrice de la Galerie UQO de l’Université du Québec en Outaouais, de Dominique Sirois-Rouleau, critique d’art, commissaire indépendante et chargée de cours à l’UQAM, et de Bernard Lamarche, conservateur de l’art actuel (2000 à aujourd’hui) au MNBAQ.

Le second jury, qui s’est réuni le 28 mars dernier, était formé d’Annie Gauthier, directrice des collections et de la recherche au MNBAQ, de Christine Conciatori, directrice des expositions et de la médiation au MNBAQ, de David Elliott, artiste membre du premier jury et membre du comité externe d’acquisitions en art contemporain et actuel au MNBAQ, et de Bernard Lamarche. Ce dernier agira à titre de commissaire responsable de l’exposition personnelle de l’artiste, prévue au printemps 2019 au MNBAQ. La monographie rattachée au prix sera lancée au même moment.

Il faut également rappeler qu’au printemps 2013, le MNBAQ et sa Fondation annonçaient un don important de 400 000 $ de RBC, pour la création du Prix en art actuel du MNBAQ destiné aux artistes québécois. La première édition de ce prix a couronné le travail de l’artiste Diane Morin, dont l’exposition et la monographie qui l’accompagnait ont été présentées en avril 2015. La deuxième édition a salué le travail de l’artiste Carl Trahan, dont l’exposition et la publication ont été présentées en avril 2017.

Biographie de Numa Amun

Né en 1974 à Montréal, Numa Amun vit et travaille actuellement dans sa ville natale. Diplômé de l’UQAM (baccalauréat) en 1998 et de l’Université Concordia (MFA) en 2004, l’artiste a déjà une dizaine d’expositions de groupe à son actif, dont la Biennale de Montréal (2007) et la Triennale d’art québécois (2011), ainsi que six expositions solos à travers le Québec, au Canada, ainsi qu’en Irlande du Nord. Il a aussi réalisé des interventions in situ dans des églises du quartier Hochelaga-Maisonneuve à Montréal, en 2004 et en 2018. Son travail a fait l’objet de plusieurs articles spécialisés. Son œuvre est présente dans les collections publiques du MNBAQ (CPOA) et de la Canadian Art Foundation.

 

1 Commentaire

J’ai adoré l’entretien de Numa Amun. J’ai aimé la description de son travail d’artiste et son objectif d’apaiser les gens avec ses tableaux! J’ai hâte de découvrir sin exposition! C’est très intéressant de découvrir un artiste de cette façon par vidéo, alors un grand merci!

Laurence Bettan

Laissez votre commentaire