Un cheval au MNBAQ : histoire d'une acquisition

En coulisse par Daniel Drouin, conservateur de l'art ancien
3 juin 2020

Le MNBAQ était déjà l'heureux propriétaire de plusieurs sculptures animalières, dont la girafe de Trevor Gould et le singe de Valérie Blass, visibles dans l'exposition De Ferron à BGL. Art contemporain du Québec. Un cheval en bois grandeur nature vient de s'y ajouter.

Cliquez droit ici pour changer la couleur de fond

Ce cheval, sculpté par Jean-Baptiste Côté, a été repéré à Charleston en Caroline du Sud à la fin de l'année 2018 et a mis beaucoup de temps à être rapatrié au Québec. Daniel Drouin, conservateur de l'art ancien au Musée, vous raconte les différentes étapes de cette petite épopée dans laquelle la pandémie s'est invitée.

Pour aller plus loin...

Qui était Jean-Baptiste Côté ? Sculpteur sur bois québécois, contemporain de Louis Jobin, ce créateur polyvalent a touché aussi bien à la sculpture navale, aux enseignes commerciales, à la sculpture religieuse, aux personnages historiques, aux allégories et aux monuments funéraires qu’à la caricature. Son œuvre se situant à mi-chemin de l’art populaire et de l’art savant, il est à l’image de sa clientèle : diversifié et très de son temps. Daniel Drouin vous le présente dans cette capsule.

Voyez aussi les oeuvres de Jean-Baptiste Côté dans notre collection.

Laissez votre commentaire