Plan du musée

ART MODERNE

Pavillon Charles-Baillairgé

Ce bâtiment a abrité, pendant près d’un siècle, la prison de Québec. Il est l’œuvre de l’architecte québécois Charles Baillairgé. Depuis 1991, il fait partie intégrante du Musée national des beaux-arts du Québec. Des cachots y ont été conservés pour témoigner de la vie carcérale au siècle dernier.

Art historique
exposition temporaire

Pavillon Gérard-Morisset

Actualisation du pavillon Gérard-Morisset pour la troisième phase du redéploiement des collections. Réouverture en 2018.

Plafonds sculptés, colonnes surmontées de chapiteaux et matériaux nobles : l’architecture néoclassique de ce pavillon est impressionnante. Conçu par l’architecte Wilfrid Lacroix, l’édifice a été inauguré en 1933. Les bas-reliefs de sa façade ont été réalisés par le sculpteur Émile Brunet. Jusqu’en 1991, le Musée occupait uniquement ce bâtiment.

Pavillon Central

Ce pavillon, tout en transparence avec ses murs de verre, son revêtement de granit et son toit tapissé de végétaux, a été inauguré en 1991. Concept de Cyril Simard, affiné par Dorval et Fortin architectes. Pivot du Musée, il est le lieu central reliant les autres pavillons.

Art Contemporain

Pavillon Pierre Lassonde

Ce pavillon est l'oeuvre du consortium OMA New York (l'architecte Shohei Shigematsu) et de Provencher Roy et Associés, architectes de Montréal. Geste architectural puissant, l’édifice, tout de verre, offre une grande transparence et est baigné de lumière naturelle.