Le portail des collections du MNBAQ : de la réserve à votre salon !

En coulisse par Nathalie Thibault, conservatrice des archives, responsable de la gestion documentaire et de la diffusion numérique des collections
8 mai 2020

Il y a plus de 30 ans, ma passion pour les artistes québécois et les œuvres du Musée s’est révélée !

Dès mes premières heures de travail, à titre d’étudiante à la bibliothèque et au centre de documentation du Musée, un visiteur s’est présenté afin d’en savoir plus sur un artiste et acheter une reproduction (diapositive 35 mm couleur) d’une œuvre de Cornelius Krieghoff qu’il venait de voir en salle.

À partir de ce moment, je suis tombée dans la marmite de l’art du Québec. Aujourd’hui, je conserve cette flamme pour cette collection d’œuvres d’art, le travail de recherche effectué par les conservateurs et les conservatrices du Musée ainsi que par l’ensemble de l’équipe de la gestion des collections.

En 1996, l’avènement du Web et son potentiel de diffusion a permis de mettre en lumière des sélections d’œuvres par des projets communs avec d’autres musées, etc. J’étais au cœur de ces projets en œuvrant aux archives photographiques.

Ces premiers balbutiements de partage ont été formateurs pour l’équipe du Musée et ils ont permis, une première génération de diffusion d’images. Nous étions fiers d’offrir un contenu en ligne et d’ouvrir nos réserves aux citoyens sachant qu’un infime pourcentage des collections est présenté en salle.

L’arrivée, en 2014, du Plan culturel numérique du Québec a permis un élan majeur dans la diffusion de nos collections au grand public. Depuis 2015, plusieurs chantiers des collections ont été mis en branle au sein de l’institution avec différents enjeux et défis : montage des œuvres de grande dimension, photographie, numérisation, droit d’auteur, géobloquage, documentation des collections, normalisation des données, etc. Au total, c’est plus de trente collègues qui œuvrent à différentes étapes pour cette diffusion (registrariat, finances, informatique, affaires juridiques, conservation, engagement numérique, etc.).

À ce jour, le portail des collections permet l’accès à une notices descriptive de chaque œuvre/objet de nos collections ainsi que la diffusion en ligne de 30 000 images de nos œuvres. À partir de notre système de gestion des collections, un script informatique effectue une mise à jour quotidienne des données sur les œuvres, la gestion des images et des mentions, les hyperliens, etc.  

Ces hyperliens dirigent l’internaute vers le site web ou le blogue de l’artiste ainsi que des ressources documentaires de qualité : Dictionnaire biographique du Canada, Art public Montréal, Dictionnaire historique de la sculpture québécoise au XXe siècle, Répertoire sur le patrimoine culturel du Québec, Fabrique culturelle, articles sur la plateforme Érudit, BAnQ, etc.

De plus, il vous est possible de savoir si une œuvre est exposée au Musée en temps réel grâce au bandeau en exposition qui accompagne la fiche de l’œuvre. Vous avez la possibilité de créer votre album d’œuvres en sélectionnant vos favoris (album public ou privé selon votre choix) ou encore proposer l’ajout de mots-clés sur les œuvres, etc. Toutes ces possibilités font de ce portail un outil de promotion culturelle formidable, qui a d'ailleurs été finaliste des Prix Numix 2019.

Depuis l’automne 2018, deux chantiers documentaires sont en cours et en lien avec notre portail des collections : Wikipédia et Wikidata. Ces deux chantiers sous licence libre ont permis d’intégrer, de bonifier et de créer des articles en français au sein de l’encyclopédie Wikipédia sur des artistes représentés dans nos collections.

Le chantier Wikidata permet de structurer les données publiques sur les artistes afin d’en améliorer leur découvrabilité. Ce laboratoire documentaire permet la démocratisation et l’accès à l’information, de sources publiées et fiables et ce, dans un souci de partage, d’accessibilité et de réutilisation de ces données ouvertes.  Une veille des contenus diffusés est assurée par notre équipe.

Depuis janvier 2019, nous organisons des ateliers Wiki au Musée afin d’initier le public, les curieux à cette encyclopédie multilingue qui compte plus de 20 000 contributeurs et contributrices dans la francophonie. Ces ateliers sont l’occasion de travailler sur des thèmes ciblés et accroître la visibilité de certains artistes : femmes artistes, artistes inuits, artistes de la relève, etc. Il existe plusieurs journées contributives à portée mondiale auquel le Musée s’associe annuellement : Art & Feminism, Mois de la contribution francophone, 1lib1ref, etc.

Un des avantages de ces chantiers Wikipédia et Wikidata est l’approche multilingue. À ce jour, on retrouve des articles sur les artistes de la collection du MNBAQ dans plus de 125 langues. Par exemple, l’article sur Cornelius Krieghoff en italien.

Tous ces chantiers sont l’occasion de partager, nos pratiques et enjeux avec nos collègues à l’interne, d’autres organismes culturels et des musées en ce qui a trait à la gestion de l’information, droit d’auteur, photographie etc. Nous profitons aussi de la révision des articles Wikipédia sur ces artistes québécois et internationaux afin de signaler la présence de leurs œuvres dans d’autres musées québécois et canadiens. Exemple : Suzanne Duquet. Dans un avenir rapproché, de nouvelles plateformes liant les données sur les contenus culturels québécois vont émerger et nous aurons créée certaines assises de ces futures données publiques liées.

Ce travail collaboratif est réalisé pour le bénéfice de la collectivité et des générations futures. La jeune étudiante qui rêvait de partager les collections et les savoirs du Musée au plus grand nombre, est comblée.

Chaque jour, je m’émerveille de découvrir une nouvelle œuvre, un nouvel artiste et surtout de travailler à ce partage des connaissances.

Des centaines de personnes consultent le portail quotidiennement et ce à travers le monde. Chaque semaine, nous peaufinons la documentation sur nos œuvres et nos artistes en tenant compte de vos commentaires, vos suggestions et vos découvertes. Merci de contribuer à l’art du Québec et n’hésitez pas à nous écrire !

6 Commentaires

Bonjour, Quel plaisir de lire votre billet et de découvrir un grand nombre de ressources numériques proposées par le MNBAQ. Félicitations, ainsi qu’à vos collègues, pour vos réalisations exemplaires ! Bonne continuité ! Cordialement, Claude Trudel Montréal Québec

Claude Trudel

Quel article intéressant! Merci pour ce beau partage de connaissances et félicitations à Nathalie pour ce magnifique travail.

Nadia Morin

Passionnée, un mot qui décrit bien Nathalie Thibault. Ses yeux brillent toujours lorsque se présente un nouveau défi. Ce travail exemplaire sur la diffusion de la collection du MNBAQ est bien le fait de son engagement soutenu par l'institution. On souhaiterait que d'autres musées suivent cet exemple et rendent leur collections aussi facilement accessibles. Merci.

Laurier Lacroix

Félicitations à Nathalie Thibault pour ce beau portrait du travail de diffusion numérique fait par l'équipe du MNBAQ. Également, ce partage de ressources numériques est apprécié. Lorsqu'on parle à Nathalie des artistes de Québec et du Québec, on ressent la passion qu'elle a pour ceux-ci. Bravo et merci!

André Breton

Félicitations Nathalie pour cet article qui a le grand mérite de nous fair connaître encore davantage le travail si important que vous consacrez à rendre l'Art plus accessible dans ces multiples facettes. Que ce soit pour une petite recherche ou un immense chantier, tu n'as de cesse, toi et tes collègues, de nous venir en aide. Et que dire de votre accueil! Merci, merci et encore merci.

Michel Lévesque

Il y a deux ans, en compagnie d’autres abonnés, nous avions pu visiter les réserves du Musée de la Civilisation, récompense rare dispensée aux 5 ans. Y-a-t-il possibilité qu’un tel événement puisse éventuellement se produire au MNBAQ?

Jacques René Giguère

Laissez votre commentaire