Fermer
Demande de Réservation

Locations d'œuvres
(CPOA)

La collection Prêt d’œuvres d’art du Musée national des beaux-arts du Québec est constituée de plus de 1 900 œuvres d’artistes québécois. Elle a été mise sur pied en 1982 par le ministère des Affaires culturelles afin de promouvoir et de diffuser l’art contemporain du Québec.

Le MNBAQ assure la mise en circulation des œuvres de la CPOA grâce à son programme de location d’œuvres d’art offert aux ministères, aux organismes, aux délégations du Québec à l’étranger ainsi qu'aux entreprises. Chaque année, plus de 50 organismes bénéficient de ce service qui contribue à la diffusion de l’art contemporain dans leur milieu de travail. Les frais annuels de location des œuvres d’art sont modestes et varient entre 220 $ et 500 $ par œuvre. Le contrat de location est de deux ans et peut être renouvelé deux fois, pour une période maximale de six ans.

Vous désirez louer des oeuvres de la CPOA?

Communiquez avec Maude Lévesque au 418 644-6460, poste 3358, ou au numéro sans frais 1 866 220-2150.

CE QUI CHANGE EN 2021

Dans la foulée des changements positifs qui habitent le MNBAQ, et en cohérence avec la vision d’un musée à échelle humaine et inclusif, la CPOA tourne une page de son histoire. Le Musée national des beaux-arts du Québec s’engage dans une transformation en profondeur de la Collection Prêt d’œuvres d’art, afin de refléter au mieux les engagements pris dans sa planification stratégique de poser des gestes qui lui permettront de répondre aux réalités sociétales actuelles. La valorisation de la diversité, l’accès à la culture et l’innovation sont plus que jamais au cœur de nos activités. Près de 40 ans après sa création, la CPOA sera métamorphosée afin que les activités du Musée se rapprochent d’une volonté de mieux servir la communauté artistique québécoise. Dans l’attente de ces changements de fond qui devraient graduellement prendre place cette année, le concours de la CPOA n’est pas maintenu.

Le MNBAQ désire actualiser sa manière de refléter la création dans toutes ses facettes et de mieux enrichir le dialogue avec l’ensemble des communautés culturelles. Le Plan stratégique 2018-2022 inscrit dans la mission du Musée, informe les priorités stratégiques d’acquisition et vise un meilleur équilibre des genres, des générations et des pratiques. Dans cette foulée, le MNBAQ désire mieux représenter les artistes des Premières Nations, Métis et Inuits, et les artistes d’origines culturelles diverses.

Un nouveau poste sera créé dans l’année qui vient afin que la collection nationale représente encore mieux la diversité des artistes et la pluralité des approches et des pratiques artistiques. La CPOA sera placée sous la responsabilité de cette personne. Le budget alloué à la CPOA sera redistribué afin de continuer à soutenir le milieu des galeries ainsi que les artistes non représentés par ces dernières. Pour sa part Maude Lévesque, qui occupait le poste de conservatrice de la CPOA depuis 12 ans, relèvera de nouveaux défis au Musée, en tant que commissaire aux expositions. Elle travaille déjà sur des projets qui seront dévoilés prochainement.

Avec de plus de 1900 œuvres originales disponibles à la location, la CPOA au Musée national des beaux-arts du Québec permet aux entreprises privées et aux organismes et ministères du gouvernement du Québec de diffuser l’art actuel d’ici dans leurs milieux de travail et ainsi accéder à la création québécoise. Ce service sera maintenu dans l’avenir et les œuvres seront toujours disponibles, transmettant les univers de plusieurs artistes. En revanche, il est de notre volonté de rendre disponibles à un public encore plus diversifié les œuvres acquises dans le passé pour être diffusées à l’extérieur du Musée, pour rejoindre, entre autres, les écoles, les organismes communautaires.

Dans un souci d’efficacité et pour ajouter de l’agilité à nos pratiques administratives, il est impératif de revoir le modèle de la CPOA, ses exigences en termes de location et son potentiel de rayonnement. Ainsi, nous reconnaissons l’importance de maintenir notre apport financier dans un marché fragilisé par la pandémie et nous reverrons les objectifs de diffusion et de rayonnement des œuvres incluses dans cette collection

EN Juin 2020, LA COLLECTION PRÊT D'OEUVRES D'ART DU MNBAQ S'ENRICHIT

Particulièrement soucieux d’avoir un équilibre dans la représentation des artistes issus d’origines culturelles diverses, des genres et des générations, le jury a fait en sorte que la sélection de 2020 propose plusieurs disciplines artistiques, dont le dessin, l’estampe, la peinture, la photographie et la sculpture. La CPOA du MNBAQ s’enrichit donc de 18 nouvelles œuvres réalisées par 16 artistes et deux collectifs d’artistes québécois. Parmi ces nouvelles acquisitions, une œuvre de Caroline Monnet a été sélectionnée lors de l’édition virtuelle de la Foire Papier.

Ces nouvelles acquisitions, réalisées par des artistes professionnels québécois dont la production s’inscrit dans l’art actuel et répond aux objectifs de la CPOA, permettent l’entrée de 15 nouveaux artistes dans la collection dont : Ari Bayuaji, Julien Boily, Maude Corriveau, Marie‑José Gustave, Manuel Mathieu, Laïla Mestari, Farzaneh Rezaei, Antoine Lortie et Skawennati.

Parmi les œuvres de la cuvée 2020 retenues par le jury – composé d’Eve‑Lyne Beaudry, conservatrice de l’art contemporain au MNBAQ, Maude Lévesque, conservatrice de la CPOA du MNBAQ et Moridja Kitenge Banza, artiste et responsable des programmes éducatifs, culture du monde et vivre ensemble au Musée des beaux-arts de Montréal, sous la présidence de Bernard Lamarche, responsable du développement des collections et conservateur de l’art actuel (2000 à ce jour) au MNBAQ — Substitute réalisée par Leila Zelli et Guillaume Pascale est bouleversante. Les artistes, partisans de l’Impact de Montréal, rendent hommage à la fille en bleu, une jeune femme nommée Sahar Khodayari qui s’est donné la mort en s’immolant par le feu devant la cour de Téhéran en 2019. Elle contestait ainsi la possible sentence de six mois de prison encourue pour avoir tenté d’assister à une partie de soccer. Dans cette photographie extraite d’une vidéo de 90 minutes, Leila Zelli occupe les gradins vides situés à proximité du stade, jour auquel le duo n’assista à aucune rencontre sportive. Sur le foulard bleu - couleur similaire à celui porté par Sahar Khodayari - est imprimé l’extrait en farsi d’un poème d’Hamid Mosadegh qui appelle à la solidarité :

«Si je me lève, si tu te lèves tout le monde se lèvera.

Si je m’assois, si tu t’assois qui se lèvera ?»

« Le MNBAQ entend poursuivre cette recherche d’équilibre dans la représentation des artistes issus d’origines culturelles diverses, des genres et des générations, ainsi qu’une pluralité d’esthétiques. Il importe pour nous de faire une différence et de faire en sorte que les communautés puissent se reconnaître lorsqu’elles visitent le Musée et qu’elles puissent s’identifier à nos collections », de conclure Maude Lévesque, conservatrice de la CPOA au MNBAQ.

Voyez ici la liste complète des oeuvres acquises pour la CPOA en 2020.

Accéder en ligne à l'ensemble des oeuvres de la CPOA

Pour rechercher une œuvre, cliquez ici.

Crédits

Julien Boily, Marine aux cônes rouges, 2019. Huile sur toile, 100 x 168 cm. Achat pour la collection Prêt d'œuvres d’art du Musée national des beaux-arts du Québec CP.2020.87.

Farzaneh Rezaei, Rupture, 2019. Encre et pigment naturel sur carton, 38 x 84 cm. Achat pour la collection Prêt d'œuvres d'art du Musée national des beaux-arts du Québec CP.2020.78

Jinyoung Kim, Last Night, 2019. Épreuve à développement chromogène, 1/5,101,6 x 152,4 cm. Achat pour la collection Prêt d'œuvres d'art du Musée national des beaux-arts du Québec CP.2020.88

Skawennati, Family in the Sky, 2019 Machinimage de The Peacemaker Returns, épreuve numérique imprimé au jet d'encre 1/3, 86 x 152 cm. Achat pour la collection Prêt d'œuvres d'art du Musée national des beaux-arts du Québec CP.2020.90

POUR PLUS D'INFORMATIONS

Maude Lévesque
418 644-6460, poste 3358
Sans frais 1 866 220-2150
Envoyez un courriel

Cliquez droit ici pour changer la couleur de fond